Catégorie

Lyon tourisme

Situation géographique Lyon

Lyon est une ville réputée pour sa situation géographique qui lui est très avantageuse, surtout pour les activités touristiques. En effet, se trouvant au cœur de l’Europe occidentale, au sud-est de la France, au confluent de la Saône et du Rhône, son emplacement est idéal. Ce qui lui offre le privilège d’être le centre d’un important nœud routier reliant les principales métropoles françaises comme Bruxelles, Frankfort, Paris, Marseille, Barcelone… De plus, se trouvant seulement à 2 heures des Alpes, les skieurs seront gâtés en hiver. D’autres massifs montagneux la limite à l’Ouest, comme le Massif central. En été, les belles plages de la Méditerranée est tout juste à 3 heures de routes.

Pour un voyage à Lyon, le choix des moyens de transport est très varié. La ville est facilement accessible, que ce soit par avion, train ou sur route. La première option est de prendre un vol pour Lyon afin d’atterrir à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry. Cet aéroport se trouve actuellement en plein développement, car plus de 500 000 passagers le fréquentent mensuellement. En outre, il dispose près d’une centaine de destinations à travers le monde. Plus du quart de cette destination dessert les villes françaises quotidiennement et régulièrement. D’autre part, une ligne directe, reliant la ville à New York, a été ouverte.

La deuxième option étant les TGV ou Trains à Grande Vitesse qui relient Lyon avec toutes les métropoles françaises et européennes via ses 3 gares : la gare de Lyon-Saint Exupéry qui a été conçue pour relier la ville à l’aéroport, et les 2 autres gares qui sont les gares ferroviaires principales de Lyon étant la gare de Lyon Part-Dieu et la gare de Lyon-Perrache. Aujourd’hui, grâce au TGV, Lyon est à seulement 1h55 de Paris, 1h40 de Marseille, 3h de Lille ou encore 4h de Toulouse.

LES ATTRACTIONS SPORTIVES A LYON

A Lyon, la majorité de la population pratique du sport, que ce soient les enfants, les adolescents, les parents et même les plus âgés. Si bien que la ville est réputée la plus sportive de France en 1961. D’ailleurs, depuis 2002, elle accueille le marathon « Run in Lyon », qui fait partie des évènements de course à pied retenus pour la tournée nationale du France Running Tour. En 2008, cet évènement sert de support aux championnats de France.

Différents stades et terrains de sports sont ouverts à tous pour une meilleure condition d’entrainement : comme le stade de Gerland, le vélodrome de la Tête d’or, la place Bahadourian, la Patinoire Charlemagne, l’Astroballe, le Terrain de Volley-Ball sur les quais de Rhône, la Plaine des Jeux de Gerland, la Palais des Sports sis à Gerland, l’Espace Michel Saez au 8ème arrondissement pour les amateurs de Tennis et de Football, le Parc Communal du Grand Cèdre pour les footbaleurs, l’Espace Sportif Lucien Lachaise à Caluire,… Ils ont l’embarras du choix, c’est comme si la ville a été conçue pour que tout le monde fasse du sport. D’ailleurs des compétitions sportives pour tout public sont continuellement organisées en ville, comme le Lugdunum Roller Contest ou Glisse urbaine, la Lyon Free VTT et l’Avalanche Cup, les footings de toutes les catégories : la nuit, dans les escaliers, dans les parcs,… comme le Run In Lyon, le Lyon Urban Trail et la mythique SaintéLyon, ainsi que l’Equita’Lyon.

Enfin, la plupart des 350 clubs et associations existant à Lyon font partie de l’élite ou côtoient le haut niveau. Ceci montre bien leur dynamisme. Parmi les meilleurs, on peut citer l’Olympique Lyonnais ou OL en football, le Lyon Olympique Universitaire ou LOU en rugby, l’Association Sportive de Villeurbanne et Eveil Lyonnais ou ASVEL en basket, Lyon Hockey Club,…

INFOS PRATIQUES SE DEPLACER A LYON

Pour plus d’aisance lors des déplacements en ville, plusieurs comptoirs de location de voiture existent avec des gammes de prix variées : à l’aéroport, à Part Dieu, à Perrache ou ailleurs en ville,…

D’autre part, avec vélo’v, le Grand Lyon offre un service de locations de vélos simple et pratique, disponible 7 jours sur7, 24 heures sur 24. La location est faisable dans toutes les stations vélo’v.

Au cœur de Lyon, un large choix de restaurants, cafés, magasins… permet de profiter d’une agréable balade insouciante en plein centre-ville.

D’ailleurs, il existe plus d’une dizaine de parcs et de jardins à Lyon, se situant un peu partout dans la ville, favorisant une petite promenade ou un grand pique-nique. Par exemple, sur les pentes de la colline de la Croix-Rousse se trouvent le jardin des plantes et le jardin de Rosa Mir. Un peu plus loin, sur les pentes de la colline de Fourvière sont sis le jardin du Rosaire et le parc des Hauteurs. Ensuite, quelque part au Sud de la ville, on peut visiter le parc de Gerland. Et enfin, au Sud-Est se tient le grand parc Parilly munis d’un parc zoologique rassemblant beaucoup d’espèces animales. En outre, ce parc est aménagé spécialement pour différents activités sportives et un hippodrome y est installé. Finalement, le parc naturel d’Yzeron regorge de trésor en ce qui concerne ses arbres, d’une grande variété et sa faune, sans oublier sa grande prairie.

Le parc Acrobranche en Hauteur-France Aventures est le seul parc d’aventures en plein cœur de Lyon offrant 7 parcours acrobatiques. Sa particularité est d’offrir une vue panoramique sur la ville du haut des arbres : une première en France !

Le Parc City Aventure Lyon-Abigny est doté d’un Labyrinthe de Guido, véritable mine d’astuces pour préserver l’environnement… et le Parc City Aventure Lyon-Sainte Foy fait découvrir toute la richesse d’un écosystème complexe et fragile.

LES HOTELS LYONNAIS

Lyon étant une Ville de congrès, elle a l’habitude d’accueillir du monde et s’est donc équipée en conséquence. En effet,  plus de 15 000 chambres sont disponibles sous réservation dans les 226 hôtels implantés dans la ville et ses environs. Les services y sont d’une grande qualité. Une large gamme de choix est offerte selon les goûts, les attentes et les moyens des clients : charme et élégance des châteaux hôtels, design contemporain, historique ou traditionnel, confort sans faille des grandes chaînes internationales ou hôtellerie indépendante,…

L’un des hôtels les plus somptueux est le SOFITEL LYON BELLECOUR, un hôtel 5 étoiles qui se situe au cœur de Lyon : une vue imprenable sur la ville et le Rhône, confidentialité et intimité pour V.I.P., discrétion de l’espace bien-être SoFit, le service est extrêmement attentionné et les chambres ont un confort absolu signé ” My Bed “.

Un peu plus loin, à 15 mn du centre de Lyon et 25mn de l’Aéroport se trouve L’Ermitage Hôtel Cuisine-à-manger, à partir de 160 € la nuit, dans un cadre d’exception en surplomb panoramique de la Ville, des prestations personnalisées aux séjours de tourisme et d’affaires: un lieu “où se retrouver pour mieux être”. Nombreuses possibilités de tourisme immédiat.

A partir de 72 € la nuit, l’hôtel BEST WESTERN HOTEL DE VERDUN vous accueille dans un cadre familial et chaleureux. A proximité de toutes commodités et des grands sites touristiques lyonnais, votre séjour promet d’être une réussite. Accueillant et confortable, l’hôtel est une étape de charme. Situé à proximité des transports, en plein centre, près de toute commodité.

Et enfin, l’hôtel d’AINAY qui se trouve en plein centre-ville est réputé par son ambiance familiale et de son accueil chaleureux. D’ailleurs, pour une escapade en ville, le métro Ampère Victor Hugo est juste en face et tout près se situe la gare Lyon Perrache. La plupart de ses chambres, si confortables, a une vue magnifique sur la place Ampère avec un tarif raisonnable.

FETE DES LUMIERES LYON

En 1643, la peste menaçait la ville, les échevins fussent vœux à leur protectrice « la Vierge Marie », dans l’espoir de la sauver. Ils lui promettaient l’offrande annuelle, comme expression de leur foi et de leur dévotion. Le 8 décembre devient un pèlerinage pour renouveler les vœux des échevins,  et l’archevêque bénit la ville depuis la colline de Fourvière à cette occasion. A 18h, les premières fenêtres s’allument pour voir la ville à son tour s’illuminer. Aujourd’hui, plus de 8 millions de Lumignons sont vendus sur l’ensemble du territoire, et près de 4 millions de visiteurs venus de France et de l’étranger sont attendus du 6 au 9 décembre 2012. La Fête des Lumières ébloui petits et grands.

Pour cette année encore, la Fête des Lumières accueillera la meilleure de la création lumière. Durant 4 nuits fantastiques et féériques, des experts en éclairages, en plastiques, en architectures ainsi que des designers, tous venant des quatre coins du monde s’y installent et mettent tout en œuvre pour faire de cette ville un théâtre géant à ciel ouvert. Tout doit être exploité à fond et de mieux en mieux chaque année pour offrir des spectacles inédits dans cette ville architecturale : ses fleuves, ses 3 collines,… En effet, les différents sites touristiques seront mis en valeur, ainsi que les monuments. D’ailleurs, depuis la colline de Fourvière s’offre une vue magnifique de ce décor époustouflant. Pour cette 14ème édition, les œuvres racontent l’histoire. Les usages et les représentations de la lumière jouent avec ses formes et la subliment. Plus de 70 spectacles et objets lumières sont actuellement en préparation pour la réalisation de scénographies tour à tour intimistes, grandioses et interactives.

La Fête des Lumières demeure la fête lyonnaise la plus populaire et elle clôt l’année en beauté tout en annonçant Noël.

Découvrir Lyon

Une ville fondée par les romains, Lyon regorge plus de 2000 ans d’histoires. De par le monde entier, des touristes avides de nouvelles découvertes, d’antiquités et d’explorations passent par ce lieu touristique impressionnant, ralliant héritages du passé et créations contemporaines. En effet, ses nombreux quartiers historiques préservés font de cette ville un trésor architectural inestimable. Ses rues étroites essentiellement parallèles à la rivière remontent au Moyen Age et sa beauté architecturale rappelle certains côtés Paris. Comptant environ 470 000 habitants, elle est la troisième ville de France et la capitale de la région Rhône-Alpes. Après Venise, le Vieux-Lyon possède le plus grand nombre d’édifices datant de la Renaissance en Europe.

En outre, de ses petits bouchons typiques à ses restaurants étoilés, Lyon se trouve être la capitale de la gastronomie en France, avec ses fameux saucissons et charcuteries, toujours présents dans presque toutes ses recettes de cuisine traditionnelles.

D’autre part, l’organisation au sein de la ville, par ses nombreuses institutions, de spectacles, de défilés, d’expositions et de concerts montre son dynamisme et profite à son évolution rapide. Aussi, des évènements culturels d’envergure internationale ponctuent la vie à Lyon, une ville accueillante, chaleureuse, surprenante et débordante d’énergie. En plus, de nombreuses activités et loisirs comme les shoppings, antiquités, marchés artisanaux, sport et détente, ou excursions dans la région… ne manquent pas. La vie ne pourrait être monotone mais plutôt agréable au quotidien.

Enfin, avec ses 100 000 projecteurs qui éclairent la ville la nuit, les 200 sites mis en valeur offre une vue magnifique. C’est la 2ème ville française où l’on peut se distraire la nuit, les noctambules deviennent rois au Vieux Lyon, à la Croix Rousse, ou sur les Quais de Saône, et dans tant d’autres quartiers regorgeant d’endroits où passer des soirées mémorables. Lyon By Night, l’incontournable !

LES CENTRES TOURISTIQUES LYONNAIS

Les amateurs de musées sont bien servis à Lyon. En effet, la liste est longue pour ne citer que le Musée des Arts décoratifs, le Musée africain de Lyon, le musée des Beaux-Arts, le Musée urbain Tony Garnier, le centre d’Histoire de la résistance et de la déportation, le Musée Gallo-Romain de Fourvière, le musée de la Miniature et des Décors de Cinéma, le Musée des Hospices civils de Lyon, le Musée de l’imprimerie, Musée des Confluences, Musée Gadagne, Musée des Moulages, Maison des Canuts,…

L’un des plus remarquables est le Musée d’Art Contemporain ou MOCA qui réunit des œuvres d’artistes internationaux. L’espace intérieur du musée est totalement modifiable pour pouvoir répondre aux exigences des projets des différents artistes. De son côté, le Musée des Beaux-Arts qui est complètement rénové, présente des collections exceptionnelles : très riche collection antique, égyptienne, moyen-orientale ou grecques et romaines et séries d’objets d’art merveilleux, illustrant toutes les époques et tous les continents. Quant au Musée des Tissus, c’est une encyclopédie du tissu d’art avec ses pièces marquantes comme le meuble Gaudin, des tissus italiens, espagnols, des broderies flamandes, des tapis orientaux…

La colline de Fourvière est un lieu touristique incontournable. Devant la Basilique, un panorama surplombe toute l’évolution urbaine de Lyon. Etant le centre symbolique du festival des Lumières, la Basilique de Fourvière est au cœur de l’illumination. Chaque année, elle est irradiée de lumières et forme un diaporama inoubliable de nuit plus encore que de jour.

Plusieurs autres sites font de Lyon un lieu touristique inoubliable, comme le Parc de la Tête d’or, le quartier du Vieux-Lyon et ses traboules, le Théatre Romain, la salle Rameau, l’Opéra National, la Presqu’île, la Croix-Rousse, les murs peints des quais de Saône, les 25 murs peints du Musée urbain Tony Garnier, ainsi que la Cathédrale Saint-Jean Baptiste, la Basilique d’Ainay et les églises Saint-Nizier, Saint-Bonaventure et Saint-Paul.

LE PARC DE LA TETE D’OR

En 1857, le parc de la tête d’or, sis sur la rive du Rhône, fut ouvert au public. D’une superficie totale de 117 hectares, il se trouve être le plus immense parc situé en plein centre-ville, dans toute la France. On peut y accéder par 7 portes munies de somptueuses grilles. Son nom tire son origine d’une légende racontant que sur cet emplacement, fut découvert un trésor dont une tête de Christ en or. La légende raconte même que ce trésor est enterré quelque part dans le parc.

Les frères Bühler, à qui étaient confiés les travaux, créèrent un lac artificiel de 16 hectares, autour duquel s’articulent allées, parterres, serres et bâtiments. L’évolution du parc à travers les années a fait qu’en 1861, il s’agrémente d’espaces consacrés aux animaux de ferme et par la suite d’animaux exotiques. Actuellement, de nombreux divertissements et de loisirs d’une grande variété rendent le parc un lieu très intéressant pour toute la famille, petits et grands. En effet, le parc zoologique regorge de différents espèces d’animaux de tous les pays du monde entier comme le lion de l’Atlas, le tigre du Bengale, la panthère de Chine, l’ours brun d’Europe, l’éléphant d’Asie, le crocodile de Nil, les buffles indiens, les chèvres naines du Sénégal, etc. Malheureusement, la plupart de ces animaux sont en voie d’extinction. De l’autre côté, le jardin botanique offre d’excellents moments de détente avec ses massifs de fleurs de toutes sortes. D’ailleurs, il renferme une des plus riches collections d’Europe, c’est pourquoi, il attire des spécialistes venant du monde entier. Enfin, il ne faut pas oublier les grandes prairies, le trésor d’arbres majestueux, ainsi que les roseraies. Aussi, plonger dans tous ces merveilles par une belle balade en famille, un peu de jogging le matin ou piquenique le week-end serait une excellente idée.

TRANSPORT ET COMMUNICATION

Forte heureusement pour la ville de Lyon, les voyageurs venant du Nord de l’Europe doivent obligatoirement la traverser pour pouvoir entreprendre un voyage vers le sud, par la voie de chemin de fer. Ces atouts naturels de Lyon, de par sa situation géographique a été fortement exploité pour construire un réseau de communication performant et diversifié privilégiant les relations internationales. Cette ville qui est principalement connectée à Paris et à Marseille, tente aujourd’hui d’élargir ses horizons vers d’autres villes orientales telles que Genève et Turin.

La Région Rhône-Alpes dispose d’un tissu dense de transports en communs urbains et interurbains, à tarification unique au sein du Grand Lyon, qui permet de se déplacer aisément et rapidement dans tout le territoire lyonnais et ses environs. En effet, il existe 4 lignes de métros(A, B, C, D), 4 lignes de tramways  (T1, T2, T3, T4), 2 funiculaires et 8 lignes de trolleybus (dont 3 lignes fortes Cristalis C1, C2 et C3), et quelque 150 lignes de bus et de cars départementaux qui sont à la disposition de la population. Enfin, plus de 50 stations de taxi sont répartis au sein de la ville, que se partagent plusieurs centrales contenant environ 1 400 voitures. Outre ces moyens de transport très variés offerts au public, 6 gares ont été aménagé pour une meilleure harmonisation de la circulation à l’intérieur de la ville. Considéré comme la première gare européenne en termes de passagers en correspondance, la Gare de Lyon-Part-Dieu a été construite entre 1978 et 1983 et a remplacé Lyon-Brotteaux pour l’arrivée du TGV Paris-Lyon. La gare de Lyon-Perrache se trouve être la 2ème gare la plus fréquentée avec 10 millions de voyageurs en 2010. 230 TGV passent chaque jour par Part-Dieu et Perrache. En plus, Lyon comporte 4 autres gares, à citer : la gare de Lyon-Vaise, la gare de Lyon-Saint-Paul, la gare de Gorge de Loup et la gare de Lyon-Jean Macé. Lyon intra-muros est desservie par six gares SNCF :

La Gare de Lyon-Part-Dieu a été construite entre 1978 et 1983 et a remplacé Lyon-Brotteaux pour l’arrivée du TGV Paris-Lyon.

La Gare de Lyon-Perrache, inaugurée en juin 1857 et située en plein cœur de la Presqu’île est la première gare lyonnaise historiquement, construite par la Compagnie du PLM, aujourd’hui la seconde en termes de fréquentation, avec 10 millions de voyageurs pour l’année 2010.

Des TER desservent également Lyon-Vaise, Lyon-Saint-Paul, Lyon-Gorge-de-Loup et Lyon-Jean Macé, ouverte en décembre 2009. Plus de 130 000 voyageurs profitent, chaque jour, des 1200 trains et 600 autocars pour se déplacer au quotidien.

VIEUX LYON, VISITES DES COURS ET DES TRABOULES

Entre la colline de Fourvière et la Saône s’épanouit un quartier long et étroit d’une superficie de 24 hectares : le Vieux Lyon, et c’était le centre actif de la cité. Il s’étend du Saint Georges au Saint Paul et forme la partie médiévale et renaissance de Lyon. De belles résidences à l’époque renaissance y ont été conservé et forme un magnifique ensemble urbain. C’est le quartier des célèbres traboules, passages reliant les immeubles par des couloirs voûtés d’ogives ou de plafonds à la française et des cours intérieures à galeries Renaissance.

Une traversée de la ville peut se faire par le biais de ses ruelles étroites en pavés, tout en découvrant les merveilles architecturales regorgeant de trésors inestimables comme les puits, les galeries à l’italienne, les escaliers à vis ainsi que les cours intérieurs. En outre, s’ajoute à ce charme, la succession des différents monuments telles la Maison du Chamarier, la Maison Bullioud, la Maison des avocats ainsi que la Maison aux Lions. D’autre part, les Musées de Gadagne ou Loge du Change regroupent le Musée historique et le Musée des Marionnettes du Monde et ce qui en reste des églises Saint Etienne et Sainte Croix se tiennent à côté de l’église Saint Jean. Autrefois, ils marquèrent la puissance de l’église à Lyon à eux tous seuls. Ce quartier est aussi réputé pour ses secrets et anecdotes. Il se trouve être le premier secteur sauvegardé en France.

Inévitablement, l’histoire de ce quartier est liée à celui de l’église qui était d’une importance capitale. En effet, la Cathédrale Saint-Jean, qui regorge de détails cachés, domine la vue dès la première visite de ce quartier, et elle forme un groupe cathédral avec Saint-Etienne et Sainte Croix. Malheureusement, les 2 sont en ruines. En outre, il s’y trouve plus d’une dizaine d’églises d’une distance d’environ 50m chacune.